En éducation, il existe trois types de parents; le parent mou, le parent bienveillant et le parent rigide.

Le parent mou a généralement de la difficulté à encadrer ses enfants, il se plie souvent aux demandes de ceux-ci, par peur de décevoir et de gérer des crises interminables. Le parent mou peut avoir tendance à penser que malgré son manque d’encadrement, ses enfants finiront quand même par comprendre le bon sens. Il arrive aussi qu’il souhaite intervenir plus efficacement, mais que son manque de confiance fait qu’il est incapable de mener à terme ses interventions.

Le parent bienveillant est celui qui encadre son enfant tant avec fermeté, qu’avec flexibilité. Il est capable d’adapter ses interventions selon le contexte et selon la personnalité de son enfant, mais aussi selon si la situation exige que l’on tienne compte de la zone noire. Être bienveillant, c’est faire une intervention complète quand notre enfant fait mal à un autre enfant ou quand notre enfant dénigre un autre enfant. Finalement, c’est aussi être capable d’offrir des options quand le moment s’y prête.

« Maman je voulais l’assiette verte»

« Alors, range celle que j’ai sorti et donne-moi celle que tu veux»

Le parent rigide est celui qui intervient avec peu de flexibilité. Ce qu’il faut retenir, c’est que plus nous sommes rigide, plus notre enfant sera opposant. La rigidité provoque de l’opposition. Le parent rigide aura tendance à répondre avant que l’enfant n’ait été entendu. Il aura déjà donné sa décision avant même avoir pesé le pour et le contre. Il laissera peu de place à l’affirmation et à l’autonomie, parfois par peur, et parfois par méfiance.

Savez-vous quel type de parent vous êtes? Il est possible que dans le couple, maman soit un type de parent et que papa en soit un autre. Le mélange de deux types de parent peut avoir au bout du compte de beaux résultats. Par contre, lorsqu’on souhaite intervenir positivement et efficacement, le parent bienveillant sera à privilégier.

Pourquoi privilégier le parent bienveillant? Parce que le parent bienveillant sera capable de faire respecter une hiérarchie sociale à son enfant. Celui-ci comprendra très tôt que le respect de l’autorité est important. Le parent bienveillant, bien qu’il soit flexible dans certaines situations, il sera ferme et encadrant lorsque son enfant manquera de respect à un adulte.

Maintenant, quel type de parent êtes-vous?

Christel Leblanc, éducatrice spécialisée

Laisser un commentaire