Apprendre à gérer nos émotions de façon saine et réaliste nous permet d’améliorer notre attention, notre impulsivité, notre angoisse et nos relations sociales.

Il arrive parfois, que nous soyons enfant ou adulte, d’amplifier la situation. Lorsqu’une situation survient alors, il y a des distorsions cognitives qui nous freinent dans l’utilisation de moyens plutôt que d’avancer et identifier celles-ci. Pourquoi est-ce ainsi? Parce que nos émotions nous guident vers la mauvaise direction en nous rappelant ce que nous avons déjà vécue.

À partir du moment ou nous sommes conscients de nos croyances erronées, il est beaucoup plus facile de rectifier la situation et ainsi améliorer notre quotidien.

Voilà 3 exemples:

Je suis le seul à avoir besoin de paravent pour rester concentrer pendant mon examen, je ne réussirai pas c’est sûr.

Mon professeur à écrit que je dois réécrire les 3 mots en erreurs de ma dictée, je suis nul et stupide

Je ne serai jamais capable de faire mes devoirs si je n’arrive pas à me rappeler ce que j’ai fait aujourd’hui.

Notre cerveau enregistre des émotions vécues négatives et ne souhaite généralement pas les reproduire. Pourquoi? Parce qu’il nous envoie des messages erronés, parfois sans avoir de liens avec la situation déjà vécue. Il faut absolument, comme adulte et comme enfant, laisser la chance à notre cerveau de se reprendre afin qu’il constate qu’il n’a pas perçu et envoyé le bon message. De cette façon, nous allons réaliser que les moyens utilisés nous permettent de mieux réussir, de s’adapter, de nous surpasser et surtout, de gagner de la confiance en nous.

Ne faites pas gagner vos vieilles habitudes!

Christel Leblanc, éducatrice spécialisée

Laisser un commentaire