Je suis d’avis que les enfants ayant des besoins particuliers soient intégrés dans les garderies, mais avec la condition qu’ils puissent avoir l’aide nécessaire, pour eux et pour les éducatrices à l’enfance.

 

On pense à tort qu’un enfant autiste peut s’intégrer seul, sans aide. Souvent, on me dit: il va s’adapter, il semble bien s’intégrer. Oui, mais encore…comment sait-on si l’enfant s’intègre bien et s’il est heureux? Sommes-nous un enfant autiste ou avec un trouble langagier par exemple? Pouvons-nous les comprendre?

Les enfants ayant des besoins particuliers, ça le dit, particuliers. Ceci veut donc dire qu’ils ont besoin de soutien afin de cheminer à travers leurs défis. Non pas parce qu’il faut les traiter différemment, mais plutôt parce qu’ils ont le droit que l’on adapte certaines interventions à leur compréhension du monde.

 

Dans un monde parfait, tous les enfants ayant des besoins devraient pouvoir avoir le soutien d’un professionnel. Sans parler des milieux qui devraient également recevoir du soutien afin de rendre leur quotidien plus agréable. Dans ma pratique, j’ai vu tellement d’enfants et d’intervenants voir leur quotidien s’améliorer et davantage apprécier chacune des particularités que tout cela amène. Par contre, j’entends aussi le contraire, que l’enfant est dur et pas contrôlable. Qu’attendons-nous pour réagir et donnez la chance à ses enfants de pouvoir s’améliorer?

 

MESSAGE IMPORTANT aux milieux de garde qui intègrent des enfants handicapés et qui reçoivent par le fait même des subventions à cet effet.
Nous sommes là pour vous soutenir et aider l’enfant en question à cheminer à travers ses défis. Nous mettrons tout en œuvre pour planifier son intégration et surtout mettre en place des moyens concrets et adaptés à votre milieu afin de faciliter son intégration à court, moyen et long terme.
Faisons ensemble ce travail pour une intégration plus agréable pour eux et leurs parents. Au plaisir de travailler ensemble!

 

Christel Leblanc, éducatrice spécialisée

Laisser un commentaire