Il est anxieux, elle est anxieuse…je le sais, mais quand devons-nous faire appel à un professionnel?

Dans ma pratique, je me fais souvent demander à quel moment les parents devraient demander de l’aide?!

La réponse est plutôt simple, je donne toujours l’exemple de la douche et du bain entre l’enfant et son parent. À partir du moment que le parent ou l’enfant à une malaise avec cette routine, il sait que le temps est venu de cesser cette pratique. Il est donc temps de prendre sa douche seule.

Pour reconnaître quand nous avons besoin d’aide, c’est un peu le même principe…à partir du moment, ou les parents sont exténués, semblent ne plus en venir à bout et sont découragés par la situation, vaut mieux demander de l’aide. Il faut savoir que pour modifier une situation, un comportement, il faut de l’énergie et de la patience. Il faut donc des parents disponibles afin de mettre des outils en place. Dans le cas d’un parent exténué, les outils seront inconstants et incohérents, ce qui ne donnera aucun résultat.

Il ne faut pas avoir peur de demander de l’aide, vaut mieux le faire plus tôt dans le processus que trop tard…la seule différence sera dans la longévité des services donnés. Et sachez que les services ne sont pas coulés dans le béton, alors quand tout va bien, alors tout va bien! Il n’est pas obligatoire de poursuivre tel un contrat. Nous sommes là pour répondre à un besoin immédiat et selon vos inquiétudes, c’est notre travail!

Au plaisir

Christel Leblanc, éducatrice spécialisée

Laisser un commentaire